Mobile UI Engineer @Deezer, I'm creating user-friendly softwares on devices. #Mvp Client Dev. & #Nokia Dev champion. Scuba diving instructor.


Published:
On Biztalk | EDI | Service Bus | Windows Azure

Le service bus d’Azure désormais disponible pour tous…même pour votre laptop !

Ces derniers temps, le cloud prend une importance considérable, et on ne compte plus les produits qui ont leurs versions dans les nuages – comme Office 2013. On en ouvlierai rapidement l'un des points les plus importants de la stratégie de Microsoft : offrir ses produits à la fois pour le cloud et le on premises (ie. Sur vos serveurs). On commence ainsi à voir des produits qui ont été créés initialement pour le cloud, arriver sur nos serveurs.

Windows azure Service Bus est une infrastructure de messagerie permettant de connecter des applications en elles à travers un grand nombre de protocoles et une communication basé sur des messages. Microsoft vient de sortir Service Bus for Windows Server, permettant de bénéficier d'une partie de ces technologies sur notre propre infrastructure.

Tour d'horizon de Service Bus

Au commencement, il y avait Windows Azure Service Bus. Cette fonctionnalité de Windows Azure permet d'intégrer les applications entre elles via un échange de messages standardisés. Cela était jusqu'à présent réalisable au travers de plateformes telles que Microsoft BizTalk Server, principalement réservées à de grandes entreprises.

La mouture Azurée reprenait les principales fonctionnalités d'un bus de service, au travers d'une plateforme élastique, stable et accessible depuis n'importe quelle machine ayant accès à internet. Les principales fonctionnalités disponibles étaient :

  • La messagerie – au travers de files et de systèmes de messageries « publish-subscribe » (avec des topics, et des abonnements),
  • La sécurité, pour protéger l'accès à ces services,
  • Le management de ces services.

Ces services sont désormais disponibles pour votre cloud privé, ou plus simplement pour vos propres serveurs en interne. L'architecture globale, telle que décrite dans la documentation, est la suivante :

Installation et configuration

Un certain nombre de pré-requis sont nécessaires avant de pouvoir installer cette plateforme :

  • .Net Framework 4.5 (Platform Update 3) ou .net 4,
  • Windows Fabric (installé automatiquement par WebPI),
  • Windows Server 2008 R2 SP1 x64 ou Windows Server 2012 x64 – et Windows 7 SP1/Windows 8 x64 pour du développement,
  • SQL Server 2008 R2 SP1 ou SQL Server 2012 (express ou autre) avec le service browser actif et les connexions TCP/IP et Named Pipes configurées,
  • Windows Powershell 3.0
  • Web Platform Installer 4.0,
  • Les ports 4446 et 5112 disponibles
  • Une interface IPv4 ou IPv4+IPv6 (l'IPv6 seul n'est pas supporté).

Si vous avez tout cela, l'installation est très simple : il suffit de vous rendre à l'adresse suivante et de lancer l'exécutable. L'installation est réalisée au travers de Web Platform Installer. http://www.microsoft.com/en-us/download/details.aspx?id=30376

Une fois installé, il n'y a qu'un élément qui fait son apparition : un raccourci pour une invite PowerShell spécifique au Service Bus.

Vous pouvez avoir le même résultat dans n'importe quelle invite Powershell si vous exécutez la commande Import-Module "C:Program FilesWindows Azure Service Bus1.0Microsoft.ServiceBus.Commands.dll"

 

La suite de la configuration s'effectue depuis Powershell. La documentation n'indique pas tout à fait cette syntaxe, mais celle-ci fonctionne (pas celle de la documentation sur ma machine avec ma configuration). Vous avez tout de même quelques éléments à modifier :

  • La chaîne de connexion à votre base de données,
  • Le nom et le mot de passe du compte de service pour exécuter les services du Service Bus.
# Création d'une ferme
$mycert=ConvertTo-SecureString -string MonPasse -force -AsPlainText
New-SBFarm -FarmMgmtDBConnectionString 'Data Source=.;Initial Catalog=SbManagementDB;Integrated Security=True' -PortRangeStart 9000 -TcpPort 9354 -RunAsName '.servicebususer' -AdminGroup 'BUILTINAdministrators' -GatewayDBConnectionString 'Data Source=.;Initial Catalog=SbGatewayDatabase;Integrated Security=True' -CertAutoGenerationKey $mycert -ContainerDBConnectionString 'Data Source=.;Initial Catalog=ServiceBusDefaultContainer;Integrated Security=True'; 

# Ajout de l'hote courant à la ferme
$SBRunAsPassword = ConvertTo-SecureString -AsPlainText -Force -String sbuser;
Add-SBHost -FarmMgmtDBConnectionString 'Data Source=.;Initial Catalog=SbManagementDB;Integrated Security=True' -RunAsPassword $SBRunAsPassword -CertAutoGenerationKey $mycert; 

# Vérification de l'état de la ferme
Get-SBFarmStatus

# Création d'un nouveau namespace
New-SBNamespace -Name 'NsTest' -ManageUser 'chrstopher'; 

# Validation
Get-SbMessageContainer
Get-SbNamespace

# Récupère la Configuration cliente
Get-SBClientConfiguration -Namespaces 'NsCmaneu';

Attention : Vous passez un nom d'utilisateur à la méthode New-SBNamespace. Ce nom d'utilisateur sera celui qui managera le namespace. Il existe trois droits : Manage – je gère le namespace, Send – je peux envoyer un message, Listen, je suis abonné à des publications de messages. Pour les exemples suivants, on suppose que l'utilisateur qui exécutera le programme est le même. Dans le cas contraire, il faudra utiliser les APIs pour ajouter les bons droits à cet utilisateur. Cette configuration n'est pas expliquée dans la documentation MSDN.

Utilisation depuis une application .net

Le code du client n'est pas tout à fait le même que pour l'appel au Service Bus de Windows Azure. Le principe reste le même et l'utilisation est simplifiée avec le package nuget Service Bus 1.0 Beta. Je n'ai pas réussi à trouver ce package par son nom, je l'ai donc ajouté dans mon projet à l'aide du Package Manager Console. Le code suivant est une copie de l'article de Richard Seroter (tout comme une partie du code PowerShell). Il existe également des samples de code plus complets sur http://code.msdn.microsoft.com.  

Création d'une file de messages

//define variables
string servername = "WA1BTDISEROSB01";
int httpPort = 4446;
int tcpPort = 9354;
string sbNamespace = "NsSeroterDemo"; 

//create SB uris
Uri rootAddressManagement = ServiceBusEnvironment.CreatePathBasedServiceUri("sb", sbNamespace, string.Format("{0}:{1}", servername, httpPort));
Uri rootAddressRuntime = ServiceBusEnvironment.CreatePathBasedServiceUri("sb", sbNamespace, string.Format("{0}:{1}", servername, tcpPort)); 

//create NS manager
NamespaceManagerSettings nmSettings = new NamespaceManagerSettings();
nmSettings.TokenProvider = TokenProvider.CreateWindowsTokenProvider(new List() { rootAddressManagement });
NamespaceManager namespaceManager = new NamespaceManager(rootAddressManagement, nmSettings);


//create factory
MessagingFactorySettings mfSettings = new MessagingFactorySettings();
mfSettings.TokenProvider = TokenProvider.CreateWindowsTokenProvider(new List() { rootAddressManagement });
MessagingFactory factory = MessagingFactory.Create(rootAddressRuntime, mfSettings);

//check to see if topic already exists
if (!namespaceManager.QueueExists("OrderQueue"))
{
    MessageBox.Show("queue is NOT there ... creating queue");
    //create the queue
    namespaceManager.CreateQueue("OrderQueue");
}
else
{
    MessageBox.Show("queue already there!");
}

Envoi d'un message

//write message to queue
MessageSender msgSender = factory.CreateMessageSender("OrderQueue");

BrokeredMessage msg = new BrokeredMessage("This is a new order");
msgSender.Send(msg); 

MessageBox.Show("Message sent!");

Réception d'un message

//receive message from queue
MessageReceiver msgReceiver = factory.CreateMessageReceiver("OrderQueue");
BrokeredMessage rcvMsg = new BrokeredMessage();

string order = string.Empty;
rcvMsg = msgReceiver.Receive();

if(rcvMsg != null)
{
    order = rcvMsg.GetBody();
    //call complete to remove from queue
    rcvMsg.Complete();
}

Utilisation depuis des applications non .net

Il est tout à fait possible d'utiliser le Service Bus pour Windows Server depuis une application non .net. Pour cela, il vous faudra :

  • Récupérer un jeton d'authentification OAuth. L'exemple de code est donné en c# (rubrique Using http), mais facilement adaptable dans d'autres langages,
  • Utiliser les APIs déjà disponibles pour Windows Azure. Certaines adaptations seront tout de même nécessares.

Pour aller plus loin

Haute disponibilité

Nous avons vu qu'il était possible de déployer l'ensemble du service bus sur son propre serveur, ou sa propre machine de développement. Il est également possible de déployer une infrastructure permettant d'avoir une haute disponibilité de ce service. Pour cela, SBWS supporte une topologie avec plusieurs serveurs Service Bus roles et un serveur pour les bases de données. Cela assure la redondance du service. La haute disponibilité du serveur SQL est-elle assurée par les fonctionnalités natives de SQL Server (AlwaysOn, Failover Cluster, etc…). La documentation en parle brièvement.

A noter toutefois qu'il semble que seulement deux topologies soient supportées : Une ferme avec un serveur, ou une ferme avec 3 serveurs.

Configuration via Powershell

L'ensemble de la gestion de votre ferme Service Bus peut être opérée via Powershell. L'aide détaille les commandes, et un get-help vous donnera le détail ;).

Monitoring

Vous avez un certain nombre d'outils à votre disposition pour monitorer votre infrastructure Service Bus :

Les téléchargements